Comment gérer son budget, épargner et investir comme un frugaliste ?

Gérer minutieusement son budget pour épargner et investir plus est une activité qui se fait de plus en plus lorsque l’on veut devenir frugaliste.  Et ce, sans pour autant que les personnes qui la pratiquent se rendent compte qu’il s’agit d’une vie frugale. Beaucoup de personnes sont donc frugalistes, sans réellement en prendre conscience. Ce qui n’est pas du tout étonnant avec ce qui se passe actuellement.

Avec les salariés qui passent toute leur vie à occuper un seul et unique poste dans une même entreprise. Les postes risquent de disparaître avec l’automatisation et l’apparition des robots. Sans oublier, la retraite à 62 ans qui menace d’être repoussée encore plus, les salariés cherchent des échappatoires à cette vie mondaine. 

Cette échappatoire, beaucoup l’ont trouvée grâce au frugalisme. Une idéologie qui prime une vie frugale caractérisée par la simplicité, la liberté et l’indépendance financière. Apparue aux États-Unis, le frugalisme permettrait aux salariés de vivre une vie meilleure. 

Son principe ? Apprendre à gérer son budget afin d’épargner et d’investir plus. Un concept frugal que nous allons découvrir ensemble à travers ce blog frugal. 

Le frugalisme, qu’est-ce que c’est ? 

La définition même du frugalisme est un sujet qui revient souvent sur ce frugalisme blog. Cependant, avant d’entamer le vif du sujet et de découvrir ce concept, il est nécessaire d’en savoir plus sur le frugalisme. 

De sa traduction anglaise Early Retirement, on retient vite que le frugalisme est un mouvement originaire des États-Unis. Du latin frugalis qui signifie sobre, le frugalisme prône un mode de vie caractérisé par la sobriété. Soit, beaucoup moins de consommations inutiles et une meilleure gestion budgétaire. Un principe pouvant permettre d’économiser et d’épargner plus d’argent, pour se constituer un capital intéressant à investir. 

Donnant ainsi vie à des sources d’argent passives comme des rentes boursières, immobilières, commerciales, et bien plus encore. 

Le frugalisme, un concept complexe qui porte à confusion 

Attention ! Un frugaliste est loin d’être une personne radine. Tandis qu’un radin préfère économiser son argent par sécurité, le frugaliste lui, économise pour arriver à son objectif : la liberté financière. Une notion qui peut parfois être portée à confusion.

En effet, pour la plupart des frugalistes, la liberté financière équivaut à prendre sa retraite. Dans ce sens, le frugaliste doit donc complètement arrêter toute activité professionnelle. Cependant, pour d’autres adeptes du frugalisme, la liberté financière équivaut à trouver des sources de revenus suffisantes pour arrêter de travailler pour quelqu’un. Et ce, en vue de créer leur propre affaire ou de commencer à gérer eux-mêmes leurs propres investissements. Soit, une retraite de la vie active classique, pour se diriger vers une pratique d’autofinancement de ses propres activités. 

Bien sûr, ces deux types de frugalistes ne se mettront jamais d’accord sur une définition précise du frugalisme. Néanmoins, nous pouvons remarquer qu’avec du recul, il s’agit du même concept, mais avec différentes formulations.

Une chose est sûre, le frugalisme s’oppose formellement à l’idée de toujours vouloir plus d’argent pour pouvoir consommer plus. Un concept que beaucoup connaissent sous le nom de « rat race ».  

Le frugalisme n’est pas non plus un mouvement à confondre avec le minimalisme. Ces deux concepts ont beau prôner la déconsommation, c’est leur seul et unique point commun. Le minimalisme cherche à posséder le moins de choses possible, le frugalisme cherche à économiser pour se libérer des contraintes financières. 

Gérer son budget comme un frugaliste 

Pour se lancer dans le frugalisme, la gestion budgétaire est une notion essentielle à maîtriser.  Une personne qui ne sait pas comment gérer son argent est incapable de devenir frugaliste. En effet, pour pouvoir investir de l’argent, il faut déjà réussir à en économiser, soit réussir à gérer et contrôler son budget. 

La gestion budgétaire opère donc dans deux sphères du frugalisme. Elle permet dans un premier temps d’économiser assez d’argent pour se constituer un bon capital à investir. Ensuite, elle aide le frugaliste à gérer l’argent qu’il obtient de ses revenus passifs, de sorte à rester libre financièrement. Après tout, pour une personne frugale, ce n’est plus lui qui travaille pour gagner de l’argent, c’est son argent qui travaille pour lui. 

L’analyse de ses dépenses 

Pour pouvoir gérer correctement votre budget, vous devez avant tout prendre conscience d’une chose : il existe deux types de dépenses. Il s’agit des dépenses fixes et des dépenses variables

Les dépenses fixes sont des dépenses que l’on peut qualifier d’obligatoire et d’inchangeables. Plus simplement, ils ne varient donc pas d’un mois à un autre. Il peut s’agir du loyer, du paiement de crédit, de la mutuelle, des impôts, de l’assurance, etc. Généralement, ce sont les postes de dépenses les plus difficiles à réduire, car leur renégociation reste difficile. 

De leur côté, les dépenses variables sont des dépenses qui varient en fonction de votre consommation. Par exemple, si vous mangez plus ce mois-ci, vous devrez dépenser beaucoup plus en course. De même, si vous vous déplacez en voiture beaucoup plus que d’habitude, vous devrez débourser plus d’argent en essence. Si l’on suit cette logique, nous pouvons catégoriser les dépenses variables en trois : les courses, l’essence et les loisirs. 

Pour se constituer un budget, il est donc nécessaire de répartir équitablement ces dépenses. Car, lorsqu’elles sont non surveillées, les dépenses variables peuvent facilement vous mettre dans le rouge. 

La mise en place de son budget

Maintenant que nous en savons un peu plus sur la nature des dépenses, il est beaucoup plus facile de se constituer un budget mensuel. Une capacité nécessaire pour devenir frugaliste.

Dans un premier temps, pour construire un budget, je vous conseille de dresser une liste de toutes vos dépenses fixes avec les montants qui leurs correspondent. Une fois cette liste achevée, il vous suffira de totaliser les montants pour obtenir le montant total de vos dépenses fixes. 

Ensuite, il vous suffira de soustraire votre salaire mensuel de ce montant total pour obtenir la somme du budget qu’il vous reste pour vos dépenses variables. Gardez en tête qu’il s’agit du budget maximal à ne surtout pas dépasser à moins que vous vouliez vous endetter.

Puisque comme on l’a dit précédemment, on peut catégoriser les dépenses variables en budget course, budget loisir et budget déplacement, afin de finaliser votre budget, il est intéressant de les séparer. Par exemple, actuellement, la budgétisation suivante est extrêmement populaire :  budget course 50% ; budget loisir 40 % ; et budget déplacement 10%.

Pour une meilleure compréhension, je vous propose une petite illustration. 

Par exemple, si vous gagnez mensuellement 4200 euros et que vos charges fixes s’élèvent à 1 300 euros, vous aurez la somme suivante à allouer à vos dépenses variables : 

4200 euros – 1300 euros = 2 900 euros.

Dans ce sens, vous aurez une budgétisation de dépenses variables à hauteur de : 

  • Course : 2900 euros x 50% = 1 450 euros
  • Loisirs : 2900 euros x 40% = 1 160 euros
  • Déplacement : 2900 euros x 10% = 290 euros

Je le répète encore, le budget que nous venons tout juste de mettre en place vous permet de calculer les sommes maximales à ne pas dépasser. Pour adopter le frugalisme, l’objectif est de les réduire.

Chose parfaitement logique puisque personne de censée n’irait dépenser 1 450 euros pour faire ses courses.

Quelques astuces pour gérer son budget 

Construire un budget et s’en tenir est loin d’être une mince affaire. Cependant, dans ma démarche vers le frugalisme, j’ai découvert quelques astuces qui marchent merveilleusement bien. 

Afin d’apprendre à gérer votre budget et devenir frugaliste, Vous avez par exemple l’une de mes préférées, l’astuce de l’enveloppe. Elle consiste à budgétiser les dépenses pour ensuite garder les sommes correspondantes dans des enveloppes distinctes. Plus simplement, vous aurez donc une enveloppe contenant l’argent pour les courses, une autre pour les loisirs et une dernière pour les déplacements. C’est aussi simple que ça. 

Pourquoi des enveloppes ? Pour la simple et bonne raison que dépenser de l’argent physique reste beaucoup plus difficile que d’en dépenser à l’aide de carte de crédit. Il est ainsi préférable d’arrêter d’utiliser vos cartes de crédit pour effectuer des paiements, au risque de voir votre budgétisation complètement tomber à l’eau. 

Sinon, pour procéder à la gestion de votre budget, vous pouvez tout aussi bien vous faire aider d’application spécialisée. L’utilisation de ce genre d’application est conseillée car elle permet de centraliser en un seul endroit plusieurs comptes. Y effectuer une budgétisation devient donc extrêmement facile, et s’en tenir l’est également. En effet, certaines applications de budgétisation disposent de graphique ou d’alerte pour notifier si vous êtes en train de dépasser votre budget ou non. 

Dépenser moins pour devenir frugaliste

À ce stade, vous avez sûrement dû comprendre qu’un frugaliste ne se contente pas de gérer son budget dépenses. En effet, pour vivre frugalement, il se doit également de réduire un maximum de sources de dépenses afin de faire des économies. Des économies qui seront ensuite épargnées et investies. 

En tout cas, vivre frugalement, c’est prôner la déconsommation. Pour devenir un frugaliste, il faut apprendre à dépenser au minimum, pour épargner au maximum. En conséquence, l’objectif ici est donc de réduire au maximum le budget dressé précédemment. 

Pour ce faire, il existe de nombreuses astuces. Même si dans un premier temps, réduire sa consommation est loin d’être facile, au fur et à mesure, les habitudes de vie changent. Et faire des économies devient de plus en plus facile. Afin de vous y aider, je vous propose donc dans quelques sources de dépenses à contrôler pour moins dépenser. 

Apprenez à faire des économies par rapport à votre logement 

Parmi les postes de dépenses existantes, le logement est certainement l’un des plus conséquents à gérer pour devenir frugaliste. Dans ce sens, afin de faire des économies, c’est donc le poste de dépense à surveiller le plus. 

Afin de faire des économies par rapport au logement, mon tout premier conseil est simple. Si vous êtes propriétaire d’une maison ou d’un logement, vendez-le ! 

Pourquoi ? Déjà parce que la vente de votre maison peut constituer un capital intéressant pour financer vos investissements. Qui plus est, il faut noter qu’un logement prend de la valeur avec le temps. De ce fait, si vous décidez de vendre le vôtre, vous pourrez certainement tirer une plus-value intéressante sur celui-ci. Une plus-value non taxable qui plus est. C’est donc une occasion en or pour se constituer un capital, sans pour autant devoir de l’argent à l’État. 

Bien sûr, je ne peux pas vous forcer à vendre votre logement. S’il est déjà à vous, le fait de ne pas avoir à payer constamment un loyer mensuel peut vous aider. Cependant, si vous vivez seul, peut-être qu’une sous-location peut vous aider à obtenir du revenu en plus. En effet, avoir une énorme maison ou un gigantesque appartement à vous seul ne sert strictement à rien. L’entretien de ce genre de logement peut revenir très cher. Donc, si vous avez une chambre d’amie ou d’enfant inoccupée, pourquoi ne pas la mettre en location ? Ça vous aidera à au moins couvrir les frais de logement en question. 

En tout cas, une chose est sûre, évitez absolument de prendre un prêt pour acheter un appartement ou une maison. Préférez plutôt louer un petit appartement simple et beaucoup moins cher. Si vous en avez la possibilité, choisissez d’habiter dans des pays, régions, villes, départements et quartiers proposant les loyers les moins chers. 

Commencez à consommer malin 

Pour faire des économies en matière de course, je vous conseille également d’apprendre à consommer malin. Certaines astuces intéressantes et extrêmement faciles à appliquer existent pour vous aider à ne pas dépasser votre budget course. Voire même, à le diminuer considérablement. Le fait de devenir un frugaliste impose drastiquement ce genre de mode de vie.

Déjà, si vous avez appliqué l’astuce de l’enveloppe dont on a parlé un peu plus tôt, il est presque impossible que vous dépassiez votre budget course. Ensuite, avant de justement aller au magasin ou au supermarché, pensez à faire une liste de tout ce que vous devez acheter. Cette simple astuce vous permettra de ne pas acheter des choses inutiles sur un coup de tête/ Ensuite, je vous conseille aussi de faire vos courses au maximum une fois par semaine. Vous pourrez ainsi apprendre à vous contenter des courses que vous avez pendant une certaine période de temps. 

Sinon, une autre astuce toute bête est de collecter les coupons de réduction. Vous pourrez en retrouver gratuitement un peu partout en ligne, et ce, pour n’importe quel produit. En opérant de cette manière, vous pourrez facilement économiser des centaines d’euros mensuellement. 

Mis à part toutes ces astuces, notez que le fait d’emporter votre déjeuner au boulot peut également vous aider à moins dépenser.  En effet, la plupart des salariés sortent manger à la pause déjeuner. Bien sûr, ils ne dépensent généralement que quelques euros à chaque repas. Cependant, ces quelques euros peuvent en devenir des centaines en fin de mois. Voilà pourquoi je vous conseille également de privilégier les repas faits-maison à manger à la cantine à midi. 

Dans un sens, c’est le fait même de manger dehors qui n’est pas conseillé. Vous voulez passer du bon temps avec vos proches ? Essayez de trouver des activités qui ne vous forcent pas à dépenser de l’argent. 

Revoyez votre mode de déplacement 

Dans notre quotidien, afin de faire des économies, une autre source peut faire toute la différence : le déplacement. En effet, en faisant le bon choix entre prendre la voiture, le train, le métro ou aller quelque part à pied, vous pouvez mettre quelques euros de côté.  

Déjà, une question importante se pose, est-ce que vous avez réellement besoin de votre voiture ? Si vous avez une famille nombreuse qu’il faut absolument emmener et chercher à l’école tous les jours, oui, vous en avez besoin. Mais si vous êtes célibataire, à quoi bon ? Pire, certains foyers en ont même deux. Bien sûr, vous êtes libre de faire tous les choix que vous voulez, cependant, pourquoi ne pas vendre la deuxième ? Ou les deux même ? Si vous ne ressentez pas le besoin de posséder une voiture, je ne comprends pas à quoi elle pourrait vous servir actuellement. 

Si vous n’êtes pas décidé à revendre votre voiture, ce n’est pas bien grave. Pensez cependant à l’utiliser que dans des cas extrêmes et préférez plutôt prendre le bus ou le métro. De cette manière, vous pourrez économiser des sommes astronomiques en budget essence. Sinon, pour les petits trajets, marcher à pied de temps à autre pourrait vous faire le plus grand bien. Non seulement vous économisez en budget déplacement, mais vous faîtes également un peu de sport. De quoi faire d’une pierre deux coups. 

En outre, notez aussi que votre voiture peut également vous aider à vous faire un peu plus d’argent.En effet, si vous décidez de prendre le bus ou d’aller à pied plus souvent, vous pouvez louer votre voiture. Pour effectuer certains déplacements, vous avez également la possibilité de faire du covoiturage. Si vous prenez la voiture tous les matins par exemple, pourquoi ne pas demander à certains de vos collègues de venir avec vous ? Vous pourrez ainsi partager la note du carburant. 

Supprimez les dépenses inutiles 

Pour ce dossier, la dernière astuce que je vais vous donner pour économiser de l’argent est de supprimer toutes les dépenses inutiles. C’est certainement l’une des astuces les plus faciles à appliquer pour devenir frugaliste. Après tout, supprimer des dépenses qualifiées d’inutiles n’a rien de bien compliqué, vu qu’elles ne servent à rien.

Vous avez contracté un abonnement pour un magazine ? Résiliez-le et choisissez plutôt d’aller à la bibliothèque. Là-bas, vous pourrez lire autant que vous le voudrez gratuitement. Comme tout le monde, vous avez certainement le câble à la maison, cependant, est-ce qu’il vous sert réellement à quelque chose ? Après tout, actuellement, tout est disponible sur internet. Il y a un film que vous voulez absolument voir ? Attendez un peu et téléchargez-le ! C’est aussi simple que ça. 

Pour vous, le sport est extrêmement important et vous cherchez à continuellement garder votre ligne ? Aller à la salle de sport n’est pas le seul et unique moyen de vous entraîner. Considérez plutôt l’idée d’aller courir tous les matins avant de commencer votre journée par exemple. Sinon, le sport à la maison est tout autant efficace avec un bon coach. Un coach que vous pourrez retrouver gratuitement sur YouTube. 

Vous l’aurez compris, si vous analysez bien vos dépenses, vous verrez que vous pouvez parfaitement vivre sans certaines. Mon conseil serait donc de lister l’ensemble des dépenses que vous effectuez. Et ce, tout en veillant à le revoir un à un. Vous réussirez certainement à trouver quelques dépenses inutiles grâce à cette méthode. Et croyez-moi, votre portefeuille vous en remerciera. 

Épargner ses économies comme un frugaliste

Comme dit un peu plus tôt dans ce dossier, les frugalistes se différencient des autres de par leur objectif : épargner des économies et les investir. Une vie frugale ne se limite donc pas non plus à se contenter de peu, mais plutôt de réduire ses dépenses en vue de se constituer une certaine somme. 

Pour devenir frugaliste et adopter le frugalisme, la notion d’épargne est d’une importance capitale. Sans épargne, le fait de réduire ses dépenses ne servirait à rien et l’idée d’investir n’aurait aucun fondement. Chose qui explique pourquoi, pour un frugaliste, l’épargne doit être inclus dans le budget mis en place précédemment.

En vue de s’assurer d’épargner absolument chaque mois, j’ai découvert une astuce qui marche. Il s’agit de se payer avant de payer ses propres dépenses. En d’autres termes, avant même de prendre de l’argent pour payer les dépenses fixes et variables, vous devrez directement soutirer un certain pourcentage de votre salaire. Certaines personnes commencent à 10 %, soit une épargne mensuelle de 10 % de leur salaire. 

Néanmoins, il faut garder en tête que plus vous épargnez, plus vite vous pourrez disposer de la somme nécessaire pour financer vos investissements et rapidement devenir un frugaliste. Il en va de même si vous commencez à épargner le plus tôt possible. Une autre astuce intéressante est celle d’automatiser l’épargne en question. Ce qui fait que dès que votre banque reçoit votre paie annuelle, vous devrez demander à votre banque d’en épargner tel ou tel pourcentage. 

En gros, l’idéal serait d’épargner le plus régulièrement possible et le plus tôt possible. 

Existe-t-il une somme précise à épargner pour se dire libre financièrement ? 

Le frugalisme est une pratique qui est souvent associée à un mouvement du nom de FIRE mouvement (qui est d’ailleurs le sujet principal de ce blog frugal). Et si l’on se base sur le fondement du FIRE mouvement, cette somme précise existe. Il s’agit du FIRE number, qui est la somme d’épargne à atteindre pour permettre à notre argent de travailler pour nous. Soit, de générer assez de profits et de revenus passifs qui vont nous aider à vivre paisiblement (sans travailler). Et ce, sans pour autant entamer le capital de base. 

Il est très facile de déterminer le FIRE number. J’en parle d’ailleurs beaucoup sur ce blog. En effet, il suffit de multiplier ses dépenses annuelles par 25 et le tour est joué ! Si vos dépenses annuelles sont par exemple de 36 000 euros, vous pourrez arrêter de travailler lorsque vous aurez épargné 900 000 euros. Arrivé à ce stade, ce seront vos investissements qui vous permettront de vivre sereinement, sans avoir à travailler jusqu’à la fin de votre vie. 

À condition bien sûr de choisir les bonnes méthodes d’investissement. 

Investir pour obtenir des revenus passifs 

Si vous avez bien suivi la logique des choses, vous devez certainement comprendre que le but du frugalisme est de permettre à une personne de générer des revenus passifs. Soit, des revenus réguliers obtenus sans avoir à travailler. D’où le concept de retraite anticipée puisque ce sera votre argent qui travaillera pour vous. 

Maintenant que vous savez comment vous constituer un bon capital d’investissement, il est donc temps que vous appreniez à repérer les bons investissements. En effet, certains secteurs sont beaucoup plus fructifiants que d’autres pour devenir frugaliste. Du moins, nettement plus fructifiant que de déposer son argent à la banque durant des années et voir sa valeur diminuer au fil du temps. Car, comme vous le savez probablement, les inflations et divers facteurs font que l’argent déprécie.

Dans cette dernière partie du dossier, découvrez donc certaines méthodes d’investissement intéressantes. 

L’investissement en bourse 

Le concept de la bourse est à la fois extrêmement simple à comprendre, mais également complexe à manipuler. La bourse est comme tous les autres marchés, des produits (principalement des actions, mais pas que) y sont vendus et achetés. Lorsqu’une personne vend à un prix plus élevé que celui auquel il a acheté, il fait un profit. Au contraire, il perd de l’argent lorsque son prix d’achat est plus élevé que son prix de vente. Comme vous pouvez le voir, ce n’est rien de bien compliqué. Cependant, c’est le marché de la bourse lui-même qui est complexe. Étant extrêmement instable, certaines actions peuvent perdre beaucoup de valeur en un rien de temps, mais également en prendre beaucoup plus que prévu. D’où la notion de « risque ».      

Dès qu’on évoque l’investissement en bourse, certaines personnes prennent déjà peur. Car, pour eux, investir en bourse rime avec risque de perte d’argent astronomique. Chose qui peut arriver pour les plus impatients et qui cherchent à faire des profits rapidement. Néanmoins, il est important de noter que sur le long terme, les investissements en bourse ne présentent quasiment aucun risque. À condition de bien connaître le marché et d’acheter des actions dans des entreprises sûres. Par exemple, des entreprises telles que Apple ou Amazon qui, sur le long terme, n’ont cessé d’augmenter de valeurs marchandes. Pour devenir frugaliste il faut parfois réussir à repérer les bonnes opportunités.

En tout cas, comme je le disais un peu plus tout, le système de la bourse est complexe, mais peut constituer une bonne méthode d’investissement. Il suffit juste d’avoir de bonnes notions et d’avoir assez de patience pour. Peut-être que nous aborderons le sujet un peu plus en détail dans un prochain article. 

L’investissement en SCPI 

Aussi connu sous le nom de Société Civile de Placement Immobilier, les investissements en SPCI constituent également une bonne option. Sans trop entrer dans les détails, les rendements offerts par les SCPI sont beaucoup plus intéressants que ceux de la banque. Chose qui montre que pour effectuer des placements, les SPCI sont des organismes dignes d’intérêt. 

En investissant dans les SPCI, vous investissez dans du patrimoine immobilier. C’est donc en quelque sorte une forme d’investissement immobilière, mais qui est beaucoup plus sûr. En effet, ici, contrairement à l’investissement dans l’immobilier locatif, ce n’est pas à vous de gérer votre patrimoine immobilier. Le fait de trouver des locataires ne constitue donc en aucun cas votre problème. Au contraire, vous, vous laissez place à des entreprises expertes qui vont s’occuper de tout. De votre côté, vous ne ferez que recevoir vos revenus (trimestriels la plupart du temps).

Dans un sens, l’investissement dans les SPCI vous permet donc de recevoir des revenus passifs, sans avoir à rien faire. Alors que dans certains cas, comme celui de la bourse par exemple, investir nécessite quand même le suivi rigoureux de vos placements.

Les autres investissements

Pour investir, de nombreux autres choix de secteur s’offrent à vous, tout ce que vous avez à faire est de choisir en fonction des études préalables que vous aurez faîtes. Néanmoins, actuellement, de mon point de vue, ceux cités précédemment sont les plus intéressants pour devenir frugaliste efficacement. 

Sinon, vous avez aussi la possibilité d’investir dans le monde du Web et de la digitalisation, un secteur extrêmement en hausse depuis les dix dernières années. Sinon, les fonds d’investissements et le monde de l’entreprenariat s’offrent également à ceux qui veulent tout de même continuer à être actif professionnellement parlant. 

Conclusion sur l’idée de devenir un frugaliste

En somme, le frugalisme est un concept extrêmement simple à comprendre. Surtout lorsque l’on comprend que les étapes à suivre suivent une logique parfaitement palpable. Néanmoins, même si sur papier, le frugalisme paraît simple, devenir frugaliste et vivre une vie frugale l’est beaucoup moins. 

Être un frugaliste, c’est vivre une vie de contentement. C’est réellement savoir se contenter de peu pour pouvoir vivre une vie paisible et libre financièrement plus tard. Mais c’est surtout un mode de vie qui impose l’abandon de certains plaisirs de notre quotidien. 

Néanmoins, pour certains, ces sacrifices en valent largement la peine. Ce qui explique pourquoi les frugalistes sont de plus en plus nombreuses. Un fait qui nous amène à nous dire qu’une vie frugale n’est pas aussi difficile à vivre qu’on ne le pense. Surtout lorsque l’on considère les récompenses qui en sont à la clé.