Catégories
Général

Le meilleur choix entre le mouvement FIRE et le Frugalisme

Le mouvement FIRE et le Frugalisme sont deux concepts ayant à peu près les mêmes objectifs. À savoir : vivre en toute liberté sans être oppressé par le manque d’argent ou le travail. En effet, le manque d’argent peut empêcher n’importe qui de profiter pleinement de la vie ; et le travail peut rendre n’importe qui sujet au stress et à l’épuisement. Donc, comment procéder pour dire adieu à ces formes d’oppressions ? Faire appel au mouvement FIRE ou au Frugalisme.

Avant de procéder à son choix, il est à noter que le mouvement FIRE et le Frugalisme se base un même concept. Dans un premier temps, il va falloir réduire les dépenses. Notamment les dépenses matérielles, mais également les dépenses de services. Pour ce faire, de nombreux procédés et astuces peuvent être appliqués, même si, d’un point de vue objectif, réussir à réduire les dépenses est assez difficile. Ensuite, il va falloir gagner beaucoup plus d’argent afin de pouvoir économiser le plus d’argent possible. Mais économiser dans quelle finalité ? Dans le but d’investir cet argent. Cet investissement peut se faire à travers la bourse, les SPCI, l’assurance vie, ou tout autre investissement que l’investisseur pourrait trouver rentable.

Mais donc si les concepts sont les mêmes, qu’est-ce qui les diffèrent ? Et bien, tout réside dans l’intensité de ces deux méthodes. En effet, on peut considérer que le Frugalisme est une version plus soft du mouvement FIRE. Tandis que le mouvement FIRE nécessite beaucoup d’effort (économie de 50 à 70 % de son salaire mensuel) afin d’atteindre les objectifs fixés, le Frugalisme, lui, préfère prendre son temps.

Donc, comment choisir ? Il en va de soi que si on veut des résultats le plus rapidement possible, il va falloir adhérer au mouvement FIRE. Néanmoins, les sacrifices seront beaucoup plus intensifiés et on risque de se priver de beaucoup de choses. De plus, les enjeux sont également beaucoup plus élevés, parce que le montant à investir sera largement plus élevé et qu’il se peut que l’on perde cet argent au cours de cet investissement. Quant au Frugalisme, bien que ce soit beaucoup moins risqué, cela risque de prendre un temps fou avant de finalement atteindre le but fixé.

Pour choisir donc, il va d’abord falloir analyser les besoins et les enjeux. Avez-vous besoin de cette liberté financière le plus vite possible ? Ou est-ce que votre situation vous permet d’appliquer le Frugalisme en étant patient dans l’atteinte de vos objectifs ? Est-ce que tout cet argent vaut le coup de les perdre ? Le choix ne dépend donc que de vous.

Le meilleur choix entre le mouvement FIRE et le minimalisme

Le mouvement FIRE et le minimalisme sont, quant à eux, des concepts relativement différents.

En effet, le minimalisme se base sur la simplicité afin de vivre une vie épanouie. Son concept est simple : se contenter de l’essentiel et savoir l’apprécier à sa juste valeur. Le minimalisme donc si on la simplifie est la réduction de la consommation. Néanmoins, il est à noter que, à contrario du mouvement FIRE, le minimalisme, lui, ne se résume pas juste à l’argent. En effet, cette idéologie ne touche pas uniquement les possessions matérielles de la personne en question, mais aussi son entourage.

Le mouvement FIRE, quant à lui, se base sur des principes relativement simples : dépenser moins, gagner plus, économiser, épargner et investir, pour finalement prendre une retraite anticipée. Son but principal étant de réussir à procurer une vie future beaucoup plus simplifiée, ces méthodes sont très intenses et requièrent beaucoup de sacrifices. Mais ce mouvement assure à son utilisateur une vie paisible, libérée de toutes contraintes d’argent et de travail, c’est pourquoi beaucoup osent sauter le pas.

Choisir entre le mouvement FIRE et le minimalisme n’est donc pas du tout difficile. En effet, sachant que les concepts diffèrent presque complètement, il suffit d’analyser ce dont on a réellement besoin.

Une personne ne comportant pas de réel problème d’argent, ni de problème de travail par exemple, n’a pas besoin d’adhérer au mouvement FIRE. Si celle-ci ne recherche qu’une vie paisible, simple (sans extravagance) et de l’épanouissement à long terme, son choix est vite fait : le minimalisme.

Cependant, pour les personnes qui sentent que toutes leurs énergies vitales sont aspirées par un emploi, et qui en plus de cela, ne se voit pas prendre sa retraite à 60 ans, devrait choisir d’opter pour le mouvement FIRE. Néanmoins, il ne faut pas oublier que les mesures prises par ce mouvement sont intenses, donc il va falloir être motivé et déterminé afin d’atteindre l’objectif final. 

Inscrivez-vous pour recevoir 3 actions par semaine pour atteindre votre liberté et votre indépendance financière :

PS : Ces conseils ne fonctionneront que si vous les appliquez !

Les meilleures choses à faire pour anticiper sa retraite

Pour anticiper sa retraite, il est conseillé de faire appel au mouvement FIRE. Le mouvement FIRE se base sur 5 simples principes : réduire ses dépenses, gagner plus d’argent, économiser cet argent, l’investir et finalement prendre sa retraite anticipée. Et pour mettre ces principes en application, quelques lignes directrices doivent être suivies.

Ainsi, la première chose à faire pour anticiper sa retraite est de commencer à la planifier le plus tôt possible. Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison que le système actuel ne permet pas d’accéder à une retraite à taux convenables avant ses 60 ans. Mais à 60 ans, on est âgé, on est fatigué, et on manque d’énergie, on ne pourra jamais profiter de cet argent (si durement gagner). La meilleure chose à faire est donc de planifier une retraite anticipée le plus vite possible. 

Ensuite, il va falloir réussir à rembourser toutes les anciennes dettes. Il est à rappeler que pour mettre en pratique le mouvement, il va falloir économiser. Mais, à quoi bon économiser si quelque part, on doit toujours de l’argent à quelqu’un ? Il faut réussir à partir sur de bonnes bases.

Une fois toutes ces étapes accomplies, il va maintenant falloir entrer dans le vif du sujet : la réduction des dépenses. Bien que ça puisse paraitre simple, réduire ses dépenses ne l’est pas. En effet, afin de pouvoir bénéficier de sa retraite anticipée le plus vite possible, le mouvement FIRE nécessite que l’on mette de côté 50 à 70 % de son salaire. En d’autres termes, il va falloir que les dépenses mensuelles environnent les 50 à 30 % restantes, ce qui est un changement radical dans une vie.

Sinon, pour réussir à économiser un peu plus d’argent, on peut également considérer la recherche de nouvelle rentrée d’argent, notamment un deuxième emploi. Mais ce deuxième emploi ne devra pas piétiner le premier puisque celui-ci constitue la principale source de revenu.

Finalement, l’étape la plus importante : il va falloir investir. Pour ce faire, il faut bien prospecter. En effet, de nos jours, il existe un large choix de méthodes d’investissements. Celles-ci diffèrent souvent à cause du taux de rentabilité et du nombre de risques que cette méthode peut provoquer. Néanmoins, généralement, plus le taux de rentabilité sera élevé et plus les risques seront nombreux. Parce que soit on gagne cet argent, soit on le perd. Il n’y a pas de juste milieu.

Une fois la méthode d’investissement adéquate choisie, il suffit de prendre enfin sa retraite tant désirée. Néanmoins, bien qu’à partir de ce point, l’argent travaillera pour l’investisseur en question, certaines méthodes d’investissement requièrent un suivi rigoureux. En effet, les investissements dans l’immobilier et dans les bourses, par exemple, requièrent une grande vigilance. Il va falloir réussir à assurer le bon fonctionnement de ces investissements pour que la continuité de la rentrée d’argent soit également assurée.

Procéder à l’application de la méthode FIRE sera assez difficile au début, mais avec plus d’ancienneté dans le domaine, tout s’arrangera. De plus, il est possible de faire appel à des professionnels pour demander de l’aide par rapport à la réduction de dépense, de la gestion des économies ou même des conseils en investissement. La plateforme FIRE mouvement est une plateforme réputée pour être d’une grande aide pour les personnes ayant adhéré au mouvement FIRE.

Time is money loan concept background – stopwatch and stack of new 100 US dollars 2013 edition banknotes bills bundles on wooden background

À quel montant faut-il s’arrêter d’économiser ?

Le montant final à économiser, appelé FIRE number par certains, est en fait le montant final que l’on doit investir afin d’assurer une continuité de rentrée d’argent.

Pour procéder au calcul de ce nombre, il suffit de multiplier les dépenses annuelles (matérielles ou des services) par 25. Cette méthode de calcul s’appelle également la règle des 4 %.

Le choix du chiffre 25 est basé sur une étude de la Tinity Study. Cette étude stipule que la plupart du temps, les valeurs en bourses augmentent de 7 % par an, et l’inflation de 3 % par an. De ce fait, logiquement, 4 % des bénéfices seront obtenus, et ce, sans que le capital de base soit entamé.

Ce calcul se base sur le système américain, en France, le taux d’inflation est d’environ 1 à 2 %. Néanmoins, ces chiffres sont parfaitement applicables. Afin de pouvoir finalement obtenir la somme à investir, il suffit de prendre l’inverse du nombre, (1/0,04) d’où le nombre 25.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *