Mise en place d’un budget : la règle 50/30/20
Business money and calculator concept, and note.

Mise en place d’un budget : la règle 50/30/20

Créer et gérer un budget n’est pas toujours évident pour une personne qui n’en a pas l’habitude. Cette lourde tâche peut parfois durer des heures sans pour autant aboutir à une budgétisation adéquate. Heureusement, j’ai récemment découvert une méthode pour gérer beaucoup plus facilement son budget, cette méthode s’appelle la règle de 50/30/20. En faisant appel à cette méthode, vous pourrez répartir convenablement votre argent en fonction du type de dépense. Et à travers cet article, je vais vous apprendre comment mettre cette fameuse règle en place.

Mais avant toute chose, qu’est-ce que la règle 50/30/20 ?

Cette règle est une règle qui se base sur les pourcentages. Elle va vous permettre de répartir convenablement votre budget selon un type de dépenses spécifiques. Les chiffres inscrits correspondent donc tous au pourcentage d’une dépense. Le 50 représente le pourcentage alloué aux dépenses essentielles et vitales, le 30 représente le pourcentage que l’on alloue aux loisirs, et le 20 représente le pourcentage de l’argent à mettre de côté. Afin de bien respecter la règle, il faut faire attention à ne pas dépasser les pourcentages maximums que sont le 50 et le 30 pour les dépenses vitales et les dépenses pour loisirs.

Pour illustrer un peu tout ça, supposons qu’une personne gagne 2000 euros par mois.

  • 50 % des 2000 euros = 1000 euros, le montant maximum qu’il faudra allouer aux dépenses vitales.
  • 30 % des 2000 euros = 600 euros, le montant maximum qu’il faudra allouer aux dépenses pour les loisirs.  
  • 20 % des 2000 euros = 400 euros, le montant minimal qu’il faudra épargner ou mettre de côté.

Comment utiliser la règle 50/30/20 ?

Maintenant que vous en savez un peu plus sur le principe de base de cette règle, procédons maintenant à étudier comment la mettre en place.

            Les dépenses essentielles, vitales et obligatoires : 50 %

Comme son nom l’indique, les dépenses vitales sont les dépenses qu’il faut absolument payer. Des espèces d’obligations qui se répètent tous les mois et qui pourraient nous conduire à l’endettement si on ne les paie pas.

Parmi ces dépenses vitales, nous avons respectivement : le loyer, l’alimentation, l’électricité, les assurances, les impôts, les frais de transport, les prélèvements, et les abonnements divers (téléphonie, internet, etc.

Puisque la règle indique que 50 % de votre budget doit être alloué à ce genre de dépense, il faudra donc que veilliez à ce que ce pourcentage soit respecter. Particulièrement à ce qu’il ne soit pas dépassé. Afin de connaitre exactement à combien s’élèvent vos dépenses vitales, il vous suffira d’additionner la totalité de vos charges. Pour ce faire, vous pouvez simplement utiliser un cahier, ou une feuille Excel, ou sinon des applications sont disponibles en ligne, notamment Linxo qui est une application de gestion budgétaire en ligne. En faisant appel à ce genre d’application, vous pourrez avoir un aperçu précis de l’ensemble de vos dépenses et ainsi, vous pourrez facilement les catégoriser. De cette manière, vous pourrez voir très simplement si vous avez, oui ou non, dépassé les 50 % de la règle. Sinon, vous pouvez également faire appel à vos relevés bancaires. Si vous payez vos factures ou vos charges par carte, ce sera beaucoup plus facile d’avoir une liste complète de vos dépenses grâce à ces relevés bancaires.

Maintenant que vous savez comment faire pour lister et passer vos charges au peigne fin, il est temps d’observer.

Sur une période de 3 mois, faites appel à ces moyens pour définir exactement combien vous dépenser pour vos charges vitales. Ensuite, après ces 3 mois d’observation, faites la moyenne des montants observés pour chaque charge. En faisant cela, vous pourrez avoir une approximation exacte. Puisqu’en effet, certaines dépenses peuvent varier au fil des mois. Ces montants de charges obtenus, additionnez-les. Le montant final obtenu ne devra pas dépasser les 50 %. Mais pour faire plus simple, illustrons un peu tout cela :

Par exemple, si vous gagnez 2300 euros par mois, logiquement vous ne devrez pas dépasser les 1150 euros qui font un pourcentage exact de 50 %. Ce qui fait la moitié de vos revenus. Le calcul du pourcentage se fait comme suit : (100 x 1150)/2300 = 50 %.

En additionnant toutes vos dépenses, vous serez vite capable de voir si vous êtes en dessous ou en dessus des 50 %.

            Les dépenses liées aux loisirs : 30 %

Ici encore, le nom est déjà très explicite. Ce genre de dépense correspond aux dépenses que l’on effectue pour nous faire plaisir, ou en d’autres termes, pour nous amuser.

Nous pouvons par exemple cités : les vacances, les dépenses aux restaurants, les visites (parc, zoo) le shopping (vêtements, chaussures, décorations, meubles, etc.), l’abonnement à la salle de sport, les sorties entre amis, les divers abonnements (Netflix, Spotify, etc.)

Pour pouvoir pister ces dépenses, vous pouvez, ici encore, faire appel à vos relevés bancaire (si vous payez à crédit bien sûr) ou grâce à l’application de gestion budgétaire dont on a parlé ultérieurement : Linxo. Maintenant, c’est exactement le même concept de calcul que celui des 50 %, mais par contre ici ce sera à 30 %. Pour simplifier vos calculs, dîtes-vous que 30 % équivalent à 30x 10 %. Ainsi, en considérant que 10 % de 2300 euros ça fait 230, il vous suffira de faire le calcul 230 x 30 = 690 euros pour obtenir le montant maximal à ne pas dépasser. Le calcul se fait comme suit : (100 x 690)/2300 = 30 %.

Inscrivez-vous pour recevoir 3 actions par semaine pour atteindre votre liberté et votre indépendance financière :

PS : Ces conseils ne fonctionneront que si vous les appliquez !

Close up of little boy saving coin into piggy bank at home. Closeup of child hand putting penny coin in piggy bank on table. Kid saving money by adding coin in pig shaped bank.

            Les 20 % d’épargne restante

Pour le montant à mettre de côté ou à épargner, les 20 %, au contraire des précédentes, sont un minimum. Parce qu’en effet, plus vous épargnerez, mieux ça sera ! Je vous propose de lire cet article pour en savoir un peu plus sur comment épargner.

Actuellement, il existe de nombreux moyens pour épargner de l’argent. Vous pouvez par exemple faire appel au PEL, à l’assurance vie, au plan d’épargne retraite, au PEA, et au livret A.

Il faut que vous fassiez de votre mieux pour que le montant de cette épargne soit le plus élevé possible. En effet, cette épargne va beaucoup vous servir. Par exemple, pour rembourser vos dettes, acheter une voiture, une nouvelle maison, vous construire un meilleur avenir, etc.

Toutefois, je vous propose de faire appel à une petite astuce : répartissez vos épargnes en épargne mobile et en épargne fixe. Sur les 20 % dont on a parlé ultérieurement, allouer la moitié à l’épargne fixe et l’autre moitié à l’épargne mobile. Préférez déposer l’épargne mobile dans des supports qui vont vous permettre de retirer rapidement et facilement de l’argent comme le livret A ou le LDD. Ainsi, vous serez prêts à toutes éventualités si jamais votre voiture ou votre maison a besoin d’être réparée. Quant à l’autre moitié des 20 %, déposez-les dans des supports bloqués, des supports qui sont totalement alloués à l’épargne et dont le retrait d’argent sera assez difficile. Vous pouvez par exemple prendre PEL ou l’assurance vie.

NB : Si vous êtes propriétaire d’un bien, c’est que vous avez à rembourser un crédit chaque mois. Vous pourrez donc considérer la partie de capital déjà payé comme étant une épargne (mais le montant à payer chaque mois devra être compté en tant que dépenses vitales). Bien que ça n’ait pas beaucoup d’importance, ce simple petit détail pourra réussir à vous motiver à épargner encore plus. Ainsi, en prenant votre mensualité de crédit et en enlevant les intérêts, la partie de capital amorti mensuellement peut être ajoutée à votre épargne (fixe).

Comment respecter la fameuse règle 50/30/20 ?

Maintenant que vous savez comme on applique cette règle et comment en calcul combien on peut dépenser selon chaque type de dépenses, il va maintenant falloir que vous appreniez à la respecter. Et ce, sur le long terme. Pour ce faire, il vous faudra apprendre à faire des économies. Je me permet donc de vous rediriger vers cet eBook qui pourrait sûrement vous être d’une grande utilité.

Quoiqu’il en soit, pour revenir au vif du sujet, voici quelques astuces qui vont surement vous êtes d’une grande aide pour cela :

Business and Economy Theme. European Euro Money Concept Closeup Photo. Fifty Euros Banknotes.

            Payer les loisirs uniquement en espèces

La plupart des dépenses sont toutes des dépenses fixes qui ne varient pas d’un mois à l’autre, de ce fait, ils ne peuvent en aucun cas influencer le respect de votre budget ou non. Par contre, les dépenses qui peuvent varier chaque mois, elles, sont dangereuses et peuvent mettre à l’eau toute votre budgétisation. Parmi les catégories de dépenses, ce sont les loisirs qui peuvent le plus varier. Donc il va falloir que vous maîtrisiez parfaitement ce budget-là. Comment ? En retirant de l’argent.

En effet, lorsque vous payez en espèces, votre argent sera entre vos mains. Vous serez donc beaucoup plus conscient de ce que vous dépensez puisque vous verrez votre argent diminuer. En procédant ainsi, vous ferez beaucoup plus attention lorsque vous aurez à dépenser de l’argent pour vous amuser.

Au contraire, si vous payez avec une carte bancaire, vous ne pourrez ni voir ni palper votre argent. Sinon, parfois on a aussi tendance à jeter les tickets de caisse ou à le perdre, du coup là encore vous oublierez toute trace de cette dépense jusqu’à ce que vous fassiez vos comptes. Sinon, il se peut également que votre achat ne soit enregistré par la banque qu’une semaine après, vous pourrez donc oublier son existence encore une fois. Vous aurez donc tendance à penser que vous avez toujours une certaine somme pour continuer à dépenser dans votre budget loisir. Et là, toute votre budgétisation si bien préparée n’aura servi à rien. Alors que vous auriez pu éviter tout cela, juste en payant en espèce. Une pratique qui vous aidera à être parfaitement conscient de l’état de votre budget actuel.

            Préférer acheter ses courses au drive

Si vous voulez garder votre budget course constant, la meilleure chose que vous puissiez faire est de faire vos courses au drive. En effet, lorsque vous faites vos courses là-bas, vous aurez tendance à toujours acheter la même chose. Qui plus est, un autre avantage, c’est que vous ne serez aucunement tenté d’acheter autre chose. Vous n’aurez pas non plus à avoir affaire à vos enfants et leurs demandes incessantes, et vous gagnerez beaucoup plus de temps puisque les sites de drives enregistrent toujours vos courses. Tout ce que vous aurez à faire pour acheter vos provisions sera de cliquer sur la souris et le tour sera joué ! Ensuite, vous n’aurez qu’à aller les récupérer et les emmener à la maison. Rien de plus simple, mais aussi rien de plus économique !

            Virez automatiquement vos épargnes

Une mauvaise habitude que nombreuses personnes ont aujourd’hui adoptée est d’épargner en fin de mois. Or, en fin du mois, une fois que l’on aura payé toutes les charges, qu’est-ce qui reste ? Presque rien ! Si vous voulez pouvoir rendre les 20 % d’épargne constante, la meilleure chose que vous puissiez faire est de directement épargner les 20 % d’épargne en début de mois et par virement automatique. Ce procédé va vous permettre de ne plus trop penser à quand est-ce que vous aurez à faire votre versement, vu qu’il va se faire tout seul. D’ailleurs, cela limitera également les risques d’oubli. Comme on l’avait prévu précédemment, la moitié de l’argent collecté sera transféré vers les épargnes fixes, et l’autre moitié vers les épargnes variables.

Qu’est-ce qui avantage la règle 50/30/20 des autres méthodes ?

Ce qui avantage surtout cette règle parmi les autres méthodes de budgétisation, c’est qu’elle est beaucoup plus facile à comprendre. Les calculs sont simples, la logique l’est aussi, bref, c’est l’une des méthodes de budgétisation la plus simple. Qui plus est, grâce à cette règle, vous aurez tout de même un budget spécialement alloué pour vous faire plaisir (ce qui n’est pas le cas dans les autres méthodes). Ainsi, plus simplement, du point de vue de cette méthode, il existe trois catégories de dépense : les besoins, les envies et l’épargne.

Qu’est-ce qui limite cette règle ?

Il est vrai que cette règle est une règle très simple et facile à comprendre, elle sera parfaite pour initier n’importe qui aux bases de la budgétisation. Cependant, le gros hic ce sera qu’elle ne pourra constituer que d’une base parce que la gestion budgétaire, sur le long terme, nécessite des méthodes un peu plus élaborées et travaillées. En effet, gérer son budget nécessite un peu plus de travail, il faut lister toutes ses dépenses, classer ses charges, etc. Il faut également pouvoir réussir à mieux contrôler ses dépenses, et bien d’autres choses à effectuer. Pour faire court, cette règle est beaucoup trop simpliste même si dans un premier temps elle vous sera d’une grande aide pour prendre vos marques.

D’où est-ce que cette règle vient ?

La règle 50/30/20 a été mise en place par Elizabeth Warren, un ancien professeur à Harvard et qui est de nos jours la vice-présidente du Sénat américain. Elle est l’une des 100 personnes les plus influentes dans le monde d’après le magazine TIME.

Laisser un commentaire