Préparer sa retraite : Comment arrêter de travailler le plus tôt possible ?

Préparer sa retraite, c’est préparer son avenir et actuellement, c’est une nécessité. Pourquoi me demanderiez-vous ? Nous verrons ça ensemble un peu plus tard. 

Au moins une fois dans notre vie, nous avons certainement tous déjà eu envie de tout plaquer et de partir à la retraite. Ce qui n’est pas bien étonnant avec le brouhaha du quotidien, les interminables heures de travail et le patron qui fait des siennes. Néanmoins, il faut savoir que si pour certains, cette envie ne constitue qu’une simple rêverie, pour d’autres, c’est parfaitement possible. 

Pourquoi ? Grâce à la préparation de leur retraite. 

Vous aussi, vous ressentez le besoin constant de prendre une pause dans votre carrière professionnelle ? C’est certainement la liberté et l’indépendance financière qui vous appellent. Une vie simple, calme, sans problème d’argent et surtout, sans problèmes soucis d’ordre professionnelle. Bref, une vie frugale. 

Je suppose que vous en avez déjà entendu parler au moins une fois. 

Sinon, ce blog frugal constitue le parfait point de départ pour partir à la découverte du frugalisme. Une idéologie et un mode de vie que je prône depuis bientôt des années. Mais également, une idéologie qui m’a permis de partir à la retraite beaucoup plus tôt que je ne le pensais. 

Comment ça marche ? Je vous propose de lire ce dossier dans son intégralité pour découvrir avec moi :  comment arrêter de travailler le plus tôt possible et comment préparer sa retraite.  

Déjà, pourquoi préparer sa retraite dès maintenant ? 

Je n’ai absolument aucune idée de l’âge que vous avez actuellement. Cependant, une chose est sûre, plus tôt vous préparerez votre retraite, mieux ce sera. De nombreuses raisons justifient ce que je viens de dire. Notamment, la raison principale qui est l’état du système actuel de retraite. 

Des cotisations retraite insuffisantes

De nos jours, du fait du contexte actuel et du déséquilibre des comptes publics, les pensions de retraite baissent continuellement. Les économies budgétaires nécessaires étant insuffisantes pour rétablir l’équilibre des comptes publics français, cette baisse est presque inévitable. Tout en sachant parfaitement que les cotisations retraite actuelles ne suffisent plus pour financer les retraites. Pour l’État, combler ce déficit et ce manque devient un véritable casse-tête. Compter sur l’État pour fournir les allocations nécessaires pour vivre paisiblement après la retraite n’est donc pas à considérer.

Plus spécifiquement, du côté du système français de retraite par répartition basé sur la solidarité intergénérationnelle, celui-ci s’essouffle malgré son efficacité. Tout cela, non seulement à cause de la conjoncture, mais également et surtout, l’allongement de la durée de vie de la population. Modifiant ainsi la courbe de la démographie et le système entier et chamboulant par la même occasion la pyramide des âges. 

Dans ce sens, il devient de plus en plus difficile pour la population active de financer les retraites de la population âgée (qui ne cessent d’augmenter d’année en année). Chose qui explique pourquoi pour vivre paisiblement sa retraite, chaque français devrait sérieusement considérer l’idée de préparer sa retraite.

Une solution pour préserver son niveau de vie à la retraite 

En suivant une suite logique, il est très facile de comprendre que l’essoufflement du système français de retraite par répartition engendre une baisse du niveau des pensions de retraite. Soit une baisse encore plus importante des revenus une fois la retraite venue. C’est donc tout à fait normal si se construire eux-mêmes leur propre retraite devient urgente pour les français. Non seulement pour adopter un bon train de vie une fois retraité, mais également pour espérer préserver le niveau de vie qu’ils avaient durant leur période active. Surtout que qui dit retraite, dit temps libre et dépense possiblement plus importantes. 

Prendre sa retraite plus tôt est un luxe que beaucoup ne peuvent pas se permettre. Mais pouvoir profiter pleinement de cette retraite, en adoptant un mode de vie calme et serein n’est pas non plus facile d’accès. Voilà pourquoi il est important de préparer sa retraite de la bonne manière. Soit, ne pas dépendre uniquement de ce que l’État a à offrir, mais également de se constituer des revenus passifs. D’où l’engouement exponentiel du frugalisme et du FIRE mouvement, qui visent justement cet effet. 

Une vie sereine grâce au frugalisme  

Actuellement, vous vous demandez certainement ce que le frugalisme a de si intéressant à offrir. Après tout, préparer sa retraite peut se faire à l’aide de plusieurs méthodes : les plans retraites normales, les épargnes sous comptes bloqués, etc. Néanmoins, cette pratique est nettement plus avantageuse que les autres. Elle permet l’obtention de l’indépendance et de la liberté financière le plus tôt possible. Un luxe que peu de personnes peuvent s’offrir tellement il paraît irréaliste. 

Mais le frugalisme, c’est quoi ? 

Dans ce fire blog, nous avons certainement déjà abordé ce sujet des milliers de fois. Cependant, rappeler le sens même du frugalisme est nécessaire pour réellement présenter cette idéologie. 

Déjà, commençons par une définition claire et nette du frugalisme. Le frugalisme constitue un tout nouveau mode de vie qui se base sur le retour à l’essentiel et le contentement. Et ce, en vue de prendre sa retraite le plus tôt possible, grâce à une préparation minutieuse. En d’autres termes, le frugalisme privilégie la déconsommation ou la suppression de toute habitude de consommation inutile et beaucoup trop dépensière. Permettant ainsi de faire des économies et des économies phénoménales. 

Bien sûr, ça ne s’arrête pas là. Ce mode de vie visant l’économie et l’épargne permet à une personne frugale de disposer de financement nécessaire pour se constituer des revenus passifs. Comment ? À travers des investissements et des placements judicieux.  À ce moment-là, ce ne sera donc plus à vous de travailler, mais à votre argent (votre épargne) de travailler pour vous.

Né aux États-Unis vers les années 2000, le frugalisme a été popularisé par Mr Money Mustache. Grâce à ses investissements intensifs et la préparation minutieuse de sa retraite, ce père de famille réussit l’impossible : il prend sa retraite à l’aube de ses 30 ans. Un exploit qui a ensuite encouragé plusieurs frugalistes de sauter le pas.  

D’accord, mais qui peut devenir frugaliste ? 

Déjà, laissez-moi vous dire une chose, avec de la bonne volonté et beaucoup de patience, tout le monde peut devenir un frugaliste. Ce mode de vie est un mode de vie plus ou moins accessible à tous, mais sous quelques conditions, notamment la plus importante : être capable d’épargner une bonne partie de son salaire (en moyenne entre 30 à 60%). Et c’est là que réside les difficultés du frugalisme, cette capacité d’épargne plus qu’importante. 

En effet, soyons honnête, avec nos habitudes de vie actuelles, réussir à mettre de côté autant d’argent est loin d’être facile. C’est pourquoi le frugalisme prône un mode de vie limité à l’essentiel : pour diminuer drastiquement les dépenses et épargner au maximum. Dans ce sens, la logique veut qu’avec un salaire de cadre (même lorsque l’on a un partenaire), adopter une vie frugale est un véritable jeu d’enfant. Mais qu’en est-il des personnes ayant un salaire moyen ? Voire pire, un salaire qui ne permet même pas de faire ses fins de mois ? Dans ce cas, c’est possible, mais c’est beaucoup plus délicat. Le cadre aura certainement plus de chance d’atteindre la liberté financière plus tôt. 

Pour en savoir plus, voir : Comment réussir à épargner avec un petit salaire

Donc, je réaffirme ce que je viens de dire un peu plus tôt, pour moi, tout le monde peut devenir frugaliste et atteindre sa liberté financière. Il faut cependant avoir assez de détermination et de motivation pour. Car même si pour certains, cette tâche est facile, chacun rencontre ses propres difficultés pour vivre une vie frugale. 

Comment devenir frugale pour arrêter de travailler le plus tôt possible ?

Maintenant que nous en savons plus sur les notions de base du frugalisme, il est temps pour nous d’apprendre ensemble comment préparer sa retraite et arrêter de travailler le plus tôt possible. En nous basant bien sûr sur le frugalisme.

Commencez par trouver votre motivation

Si la vie frugale vous tente, la toute première chose à laquelle vous devrez faire attention est votre motivation. En effet, comme je l’ai dit un peu plus tôt, vivre une vie frugale n’a rien de facile. Néanmoins, elle permet de préparer efficacement sa retraite et d’éventuellement réaliser certains objectifs de vie fondamentaux, dont la liberté financière. C’est pourquoi, pour supporter cette idée de déconsommation de masse, il est primordial que vous vous forgiez une détermination de fer. 

Pourquoi voulez-vous adopter le frugalisme ? Pourquoi vouloir partir à la retraite le plus tôt possible ? Quels sont les accomplissements que vous aimeriez atteindre d’ici 10, 15 ou 20 ans ? En vous posant les bonnes questions, vous pourrez déterminer quelles sont vos motivations profondes. Ainsi, lorsque vous serez tenté d’abandonner à cause de telle ou telle difficulté, vous pourrez vous en rappeler.

En tout cas, vous l’aurez compris, pour vivre une frugale sereine, tout est une question de motivation. Sans les bonnes motivations, vous serez incapables d’opérer les sacrifices nécessaires pour tenir bon. Donc, avant même d’entamer les premières étapes de la vie frugale, pensez à déterminer clairement le « pourquoi » de votre décision. 

Déterminez la somme d’argent nécessaire pour vous permettre de vivre de vos investissements 

Le Fire number

Dans le langage des frugalistes, on appelle cette somme d’argent le FIRE number. Pour faciliter votre compréhension de cette notion, sachez que c’est le montant que vous devriez économiser et épargner pour arrêter de travailler en tant qu’employé. Une fois ce nombre atteint, vous ne serez donc plus dans l’obligation de travailler pour qui que ce soit. Car, cette fois, ce sera votre argent qui travaillera pour vous. 

Mais avant même de pouvoir déterminer votre FIRE number, vous devrez d’abord être capable de déterminer combien d’argent il vous faut pour vivre annuellement. Et ce, en vous basant bien évidemment sur les principes du frugalisme, soit de la déconsommation. Pour déterminer cette somme, il vous suffit d’effectuer un état des lieux de vos dépenses annuelles en vous basant sur vos relevés bancaires. Afin de mener à bien cette tâche, je vous propose de découvrir dans un autre article comment mettre en place un budget frugal. 

Pour en savoir plus, voir : Comment gérer son budget, épargner et investir comme un frugaliste ?

Notez toutefois qu’il est fortement déconseillé de déterminer vos dépenses annuelles à la baisse. Sinon, vous risqueriez de mener un train de vie difficile une fois que vous aurez pris votre retraite. Au contraire, si actuellement il vous faut 1 800 euros par mois pour vivre sereinement, basez-vous sur ce chiffre.

Le calcul du Fire number

Une fois que vous aurez déterminé quel montant vous dépensez annuellement pour vivre sereinement, il vous suffira de le multiplier par 25 pour obtenir votre Fire number. Si par exemple vos dépenses annuelles sont de 21 600 euros, il vous faudra un total d’épargne de (21 600 euros x 25), soit 540 000 euros pour arrêter de travailler. En effet, l’application de cette règle d’or est essentielle pour que vous puissiez vivre librement de vos dividendes sans pour autant entamer votre capital de base. 

Lorsque vous aurez en votre possession ces 540 000 euros, tout ce qu’il vous reste à faire est de déterminer quels placements vous effectuer pour générer des revenus passifs. Il y en a actuellement beaucoup : la bourse, l’immobilier, le business en ligne, etc. 

Après, pour beaucoup, 540 000 euros est loin d’être une somme ordinaire. Cependant, avec l’application des bonnes méthodes et avec la motivation nécessaire pour épargner cet argent devient parfaitement possible. Sans oublier que lorsque vous aurez atteint ce fire number, vous n’aurez certainement plus à travailler dur pour le restant de vos vies. Je ne parle cependant pas d’arrêter complètement de travailler, mais ce sera un sujet que nous aborderons un peu plus tard.  

Réduisez vos dépenses et augmentez vos revenus 

À l’heure actuelle, vous êtes certainement conscient de l’importance de l’épargne pour un frugaliste. Voilà pourquoi, pour devenir frugaliste, deux solutions s’offrent à vous. Soit, vous réduisez vos dépenses pour atteindre un certain quota d’épargne mensuel, soit, vous augmentez vos sources de revenus.

La plupart du temps, les frugalistes optent plutôt pour la première option. En effet, même si se priver de certaines choses est difficile, avoir à travailler beaucoup plus que d’habitude l’est également. La solution de facilité pour les futurs jeunes retraités est donc d’apprendre à se concentrer sur les besoins fondamentaux de consommation. Soit, de bannir toutes les dépenses inutiles. 

La réduction de vos dépenses

Pour vous lancer dans cette lourde tâche, mon tout premier conseil serait de passer en revue toutes vos dépenses mensuelles. Vous n’aurez donc qu’à lister sur un fichier Excel toutes vos dépenses ainsi que les montants qui y correspondent. Ainsi, ce sera beaucoup plus facile pour vous de repérer les importants vecteurs de dépenses que sont généralement le logement, les courses et les déplacements. 

Il est important que vous ayez un esprit de discernement aigu pour pouvoir réellement déterminer ce dont vous avez réellement besoin. Par exemple, si vous êtes abonné à une salle de sport et que vous y allez rarement, cette dépense est complètement inutile. D’ailleurs, pour vous entraîner, vous n’avez qu’à courir régulièrement et faire quelques exercices à la maison. Il en va de même pour votre abonnement au câble, ou votre deuxième voiture. Être frugaliste, c’est savoir se limiter à l’essentiel.

L’augmentation de vos revenus

Bien sûr, je vais tout de même parler de la deuxième option impopulaire, mais qui, selon moi, reste envisageable : se constituer d’autres sources de revenus. Si vous êtes encore jeune et que vous avez de l’énergie à revendre, prendre un autre travail à temps partiel ne serait pas de refus pour préparer votre retraite. Un emploi de serveur au restaurant la nuit et les weekends par exemple. Sinon, il existe aussi actuellement toutes sortes de travail en freelance qui pourraient vous correspondre. 

En outre, pour les frugalistes les plus courageux, une dernière option existe : celle de quitter leur travail actuel pour trouver un poste qui paie mieux. Bien que ce soit dangereux, une reconversion, si vous avez les compétences nécessaires pour, peut vous être bénéfique pour appliquer le frugalisme. 

Dans tous les cas, rien ne vous empêche de faire les deux. Après tout, si votre énergie bat encore son plein, pourquoi se limiter ? Travailler plus dur et dépenser beaucoup moins ne peuvent que vous aider dans la préparation de votre retraite.

Payez toutes vos dettes 

 Ce sujet est très peu abordé par les blogs frugaux, cependant, si vous voulez réellement adopter le frugalisme, il faut impérativement que vous vous déparassiez de toutes vos dettes. En effet, comment pourriez-vous mettre de l’argent de côté, si vous devez encore de l’argent par-ci par-là. Afin de vous aider à épargner sereinement, je vous conseille vivement de payer tout ce que vous devez aux autres. Crédit bancaire, crédit étudiant, crédit immobilier, etc., vous devez tout payer. 

D’ailleurs, à l’avenir, pour le bien de votre compte bancaire, veillez à éviter tout achat à crédit. Si vous n’avez pas l’argent nécessaire pour, vous ne devez pas vous permettre d’acheter telle ou telle chose. Louer un petit appartement à quelques centaines d’euros reste toujours une bien meilleure option que d’acheter une grande maison à crédit avec plus de 1000 euros mensuels à payer pendant 30 ans. 

Apprenez à vous débrouiller tout seul 

En vue de surveiller vos dépenses, sachez que le fait de devenir autonome peut vous être d’une grande aide. Lorsque vous avez besoin d’un produit ou d’un service, vous n’êtes pas obligé de consommer, le faire vous-même peut être beaucoup plus intéressant. Déjà parce que vous apprenez une toute nouvelle compétence, mais surtout parce que vous n’êtes pas dans l’obligation de dépenser. 

Prenons un simple exemple, à midi, vous dépensez des dizaines d’euros pour manger à la cantine de votre entreprise. Alors que si vous prépariez vous-même votre déjeuner, les dépenses seraient beaucoup moins importantes. L’anniversaire d’un de vos proches arrive à grand pas et vous ne savez pas quoi lui offrir ? Au lieu de dépenser une autre centaine d’euros, vous pouvez opter pour un cadeau DIY qui lui fera certainement plaisir. Un beau cadre avec des photos de vos plus beaux moments passés ensemble par exemple. Vous avez un problème de tuyauterie ? Ne vous sentez pas obligé d’appeler un plombier pour le réparer. Essayez de le déboucher vous-même avec l’aide des différents produits sur le marché servant à cet effet. 

Comme vous pouvez le voir, vous n’avez pas forcément à sortir de l’argent de votre portefeuille à chaque fois. Parfois, apprendre à être autonome peut réellement vous plaire. Surtout si votre but est de préparer votre retraite le plus tôt possible. 

Choisissez les bonnes méthodes d’investissement 

Après des années de dur labeur, vous avez enfin réussi à atteindre votre FIRE number. Tant d’efforts qui méritent d’être récompensés par votre prise de retraite. Malheureusement, le frugalisme ne s’arrête pas à l’épargne. Si vous voulez disposer des dividendes nécessaires pour vivre sans avoir à travailler, vous devez impérativement investir. 

Maintenant, la question qui se pose est d’investir dans quoi ? 

Eh oui ! Pour préparer votre retraite grâce au frugalisme, vous devez choisir judicieusement les bons investissements. Ce serait en effet bien dommage si vous ne réussissiez pas à atteindre le quota de dividende mensuel que vous vous étiez fixé de baser. 

Actuellement, ce ne sont pas les méthodes d’investissements qui manquent. Chose qui explique pourquoi il est très facile d’opérer de mauvais choix. Néanmoins, certains procédés constituent des valeurs sûres. 

Pour Mr Money Mustache par exemple, rien n’est plus intéressant que l’investissement boursier sur le long terme. 

Ce qui est drôle dans cette histoire, c’est que dès que je mentionne la notion de bourse, la moitié des frugalistes qui me lisent actuellement ont déjà pris peur. Pour beaucoup d’entre eux, bourse rime avec perte d’argent, ce qui est totalement faux. En effet, contrairement à l’opinion publique, investir dans des actions rapportent pas mal de dividendes sur le long terme.

Bien sûr, je parle ici d’investissement régulier et surtout, d’investissement durable. Car, ceux qui perdent de l’argent à la bourse sont généralement des investisseurs impatients qui ne savent pas repérer les bonnes opportunités ou qui ne se sont pas bien formés au préalable. Chose qui explique pourquoi, avant de vous lancer dans la bourse, je vous suggère fortement d’en apprendre le fonctionnement. Comment pensez-vous pouvoir gagner de l’argent à travers une affaire que vous ne comprenez même pas ? C’est débile. 

Les autres types d’investissement intéressant

Mis à part la bourse, il existe bien évidemment divers types d’investissement. En cherchant bien, vous pourrez donc certainement trouver ceux qui correspondent. Mon seul conseil là-dessus sera de ne pas vous lancer dans un domaine que vous ne comprenez pas. Après tout, il s’agit de l’investissement de votre argent si durement gagné. Donc, pourquoi vous risquez dans une affaire non maîtrisée.

Les investissements locatifs 

De mon point de vue, les investissements locatifs sont intéressants, mais restent tout de même difficiles à gérer. En effet, le principe ici est simple, vous contractez un prêt pour acheter un bien immobilier (appartement ou maison) que vous devrez ensuite mettre en location. Et là, déjà, il y a un problème parce que vous êtes dans l’obligation de trouver des locataires. Donc, si vous n’en trouvez pas, qu’allez-vous faire ? 

Au lieu d’appliquer cette méthode conventionnelle d’investissement locatif, je vous suggère donc plutôt de vous tourner vers les SCPCI ou les Sociétés Civiles de Placement Immobilier. En effet, cette option est beaucoup plus avantageuse, car au lieu de vous encombrer de toutes les tâches liées aux investissements locatifs, des entreprises spécialisées et professionnelles s’en chargent pour vous. De votre côté, vous n’avez donc plus qu’à recueillir les revenus passifs qui en ressortent. 

Grâce aux SPCI, non seulement vous pourrez gagner de l’argent sans rien faire, mais vous pourrez également bénéficier d’un taux de rendement plus qu’intéressant.

Le business en ligne 

Sinon, pour générer de l’argent sans avoir à fournir beaucoup d’efforts, vous pouvez tout aussi bien opter pour le business en ligne. En essor depuis bientôt quelques années, cette méthode d’investissement peut vous faire gagner gros si vous optez pour les bons sujets à développer. Vous avez par exemple la possibilité de créer une chaîne YouTube ou un blog (ou les deux) axé sur un sujet qui vous passionne (et qui passionnera votre audience). Sinon, le business de l’e-commerce marche également beaucoup actuellement.

Les choix à votre portée sont donc, comme vous pouvez le voir, nombreux pour investir votre argent. Investissement dans les SPCI, le business en ligne, l’entreprenariat, les assurances santés, et bien d’autres encore. Le sujet est vaste et nous l’aborderons certainement ensemble dans de prochains articles.

Conclusion sur comment préparer sa retraite arrêter de travailler le plus tôt possible

En somme, une seule phrase peut résumer le tout: pour arrêter de travailler le plus tôt possible, il faut préparer sa retraite. C’est la préparation minutieuse de votre retraite qui vous permettra sans aucun doute de parvenir à vos objectifs. Soit une vie sereine et libre de tout soucis d’argent et de travail. Une vie bercée par la liberté et l’indépendance financière.