Quelle méthode de placement choisir en 2022 ?

Pour avoir des chances de partir à la retraite plus tôt, il faut également opter pour les bonnes méthodes de placement. Dans le frugalisme, tout n’est pas une question d’économie et d’épargne, mais également d’investissement. Je ne peux donc pas me permettre de parler constamment de vie frugale, sans mentionner la notion essentielle d’investissement. 

Si vous ne cherchez pas à investir votre épargne, tous les efforts que vous avez fournis pour économiser et épargner n’auront servi à rien. Et l’obtention de votre indépendance financière et de votre retraite anticipée sera impossible. 

Les questions qui se posent sont donc :  Quelle méthode de placement choisir pour faire travailler son argent pour soi ? Parmi les nombreuses méthodes de placement, lesquelles sont les plus avantageuses pour nous, adhérent du frugalisme ?

Pour trouver les bonnes réponses à ces questions, je vous propose de lire attentivement cet article. Dedans, vous pourrez certainement trouver LES solutions pour faire fructifier correctement votre épargne. 

Où placer son argent pour faire du profit ? 

De nos jours, ce ne sont pas les modes de placements d’argent qui manquent. En faisant une simple recherche, il est très facile de tomber sur des centaines de méthodes d’investissement. Cependant, pour le bien de votre épargne et pour assurer votre retraite, avoir conscience des meilleures méthodes est primordial.  

L’investissement en bourse, les actions et les obligations 

Pour beaucoup, les marchés financiers sont synonymes d’énormes risques. Mais en fait, pas du tout, ce genre d’investissement est en fait beaucoup plus accessible qu’on ne le pense. À condition de s’y connaître un minimum. Si autant de personnes perdent de l’argent en bourse, c’est parce qu’ils n’ont pas le minimum de pratique pour gérer leur argent. Car, bien que les marchés financiers soient rapporteurs, un manque de connaissance peut vite tout faire basculer. 

Placer son argent, ce n’est pas juste attendre les bras croisés qu’il augmente par magie. C’est aussi savoir prendre des risques modérés et bien réfléchis. Surtout qu’avec cette méthode de placement, il est possible d’atteindre un rendement pouvant aller jusqu’à 20 %. 

Le placement locatif 

Pour ceux qui veulent jouer dans la sécurité, l’option investissement locatif reste également à considérer. Si vous disposez d’une somme importante, faire fructifier votre argent grâce à cette méthode peut vous rapporter gros. 

Le concept de l’investissement locatif est simple. Dans un premier temps, vous achetez un bien immobilier. Il peut s’agir d’une maison, d’un appartement, d’un local commercial, ou même de garages, etc. Vous mettrez ensuite les biens en location afin de pouvoir percevoir mensuellement des loyers.

Au fur et à mesure, vous serez capable de rembourser votre investissement d’achat, et vous ne percevrez plus que les intérêts de votre investissement. En plus de ça, si jamais vous ne réussissez plus à gérer vos biens immobiliers, vous pourriez tout simplement les revendre. 

L’investissement dans les SPCI 

Si l’investissement locatif vous intéresse, mais que vous ne pouvez pas gérer vous-mêmes les biens, laissez les SPCI s’en charger.  Les SPCI ou Sociétés Civiles de Placement Immobilier sont des entreprises qui se chargent de s’occuper de vos investissements immobiliers. Ici, ce n’est donc plus à vous de chercher les biens à mettre en location et leurs locataires, les SPCI font tout. De votre côté, vous ne faîtes qu’investir dans des parts de sociétés et recevoir les dividendes correspondants. 

La notion de risque est donc presque inexistante. Si par exemple, votre SPCI ne trouve pas de locataire, ce ne sera pas votre problème.

L’investissement dans des plans d’épargne 

Pour faire travailler votre argent pour vous, l’investissement dans des plans d’épargne est aussi à considérer. Au niveau pratique et au niveau fiscal, cette méthode de placement reste en effet très intéressante. Et ce, que vous optiez pour un plan d’épargne entreprise ou pour un plan d’épargne retraite. 

Pourquoi est-ce si intéressant ? Parce qu’à la clôture de votre épargne, vous pourrez récupérer votre capital de départ et des intérêts. Tout cela, avec un taux de risques extrêmement réduits. 

Le placement en assurance vie 

En tant que placement préféré des Français, je devais parler de l’assurance vie. Ici encore, la notion de risque est inexistante, alors qu’avec le bon mode de gestion et les bons supports, il se pourrait que vous gagniez le pactole. Sans oublier qu’en matière de fiscalité, l’assurance vie est extrêmement intéressante. 

Bien évidemment, plus votre investissement sera long, plus la somme récoltée sera importante. En plus en cours de route, si vous avez besoin de récupérer votre capital de départ, vous en avez la possibilité.  

La participation aux parts d’une entreprise 

Si les activités d’une entreprise vous intéressent particulièrement, vous pouvez tout aussi bien investir dedans. Pour ne pas risquer gros, je vous conseille toutefois de miser sur des PME ou des entreprises innovantes. Soit des activités qui ont de fortes chances de réellement décoller. Tant que vous prenez le temps de tout bien analyser, je suis certain que tout se passera bien. 

Vous vous dîtes sûrement que c’est trop risqué, mais qu’est-ce qu’une vie sans risque ? 

L’investissement Socialement Responsable ou ISR 

Par ISR ou Investissement Socialement Responsable, on fait surtout référence aux placements éthiques. En d’autres termes, les placements qui se rapportent aux activités sociales, environnementales ou de gouvernance. 

En somme, cette fois, vous participez à la croissance économique d’une entreprise ayant des enjeux socialement responsables. Soit, des activités ayant un impact « positif » dans le monde. Cette forme d’investissement peut se faire à travers des produits d’épargne classique ou financiers. 

Quelles sont les formes de placement les plus sûres ?

Vous l’aurez compris, dans le monde de l’investissement, les risques sont toujours présents. Bien évidemment, certaines méthodes sont beaucoup moins risquées que d’autres. Je vous propose donc de découvrir celles qui sont, d’après les statistiques, les plus sûres.   

Pour investir en toute sécurité, beaucoup de Français priorisent les contrats d’assurance-vie. En effet, cette méthode d’investissement garantit au souscripteur de ne perdre, en aucun cas, son capital de départ. Ce qui fait que les fonds investis restent intacts tout le long du placement. 

Le taux de rémunération de ce mode de placement reste tout de même élevé lorsque l’on considère son manque total de risque. Malheureusement, actuellement, sa rentabilité tend à diminuer. Cependant, avec les bonnes astuces, ce taux de rendement peut être augmenté. En veillant à varier ses placements en assurance vie entre fonds en euros et fonds en unités par exemple. 

Sinon, les livrets sont également des valeurs sûres pour retrouver en toute sécurité votre placement de départ. En effet, en tant que placement garanti par l’État, votre épargne ne fera qu’augmenter. Et ce, en fonction d’un certain taux d’intérêt qui tourne autour de 0,5 %. Un taux de rendement peu élevé, mais qui vous garantit que la somme investie sera intacte lorsque vous chercherez à la récupérer. 

Quelles sont les formes de placement les plus rapporteurs ? 

Pour répondre à cette question, nous n’allons pas passer par quatre chemins, les placements en bourse sont les plus rapporteurs. Bien qu’on parle souvent des risques de cette forme de placement, les rendements que l’on peut obtenir les surpassent largement.  Surtout que certains placements présentent beaucoup moins de possibilités de perte d’argent. 

Par exemple, le PEA ou Plan d’Épargne en Actions vous permet d’investir dans des actions, des fonds et des obligations sur de grandes entreprises. Chose qui vous permet de disposer à la fois de dividendes et d’une plus-value en cas de revente. 

En plus de la bourse, vous pouvez également considérer l’idée d’investir dans la crypto-monnaie pour faire fructifier votre argent. Cette forme d’investissement est beaucoup plus récente et pourtant, ses possibilités de gains sont infinies. Bien évidemment, étant un « produit » très volatile, la monnaie virtuelle présente également beaucoup de risques. C’est donc à vous de peser le pour et le contre avant de vous lancer. Je ne conseillerai cependant pas cette forme de placements si vous n’êtes pas résistants au stress et n’êtes pas constamment présent pour gérer votre monnaie. 

Finalement, pour obtenir un maximum de rendements, je vous suggère fortement de vous intéresser au secteur de l’immobilier. Plus particulièrement aux investissements dans les SPCI. En effet, le taux de rendement pour ce genre de placement peut aller jusqu’à 4%. Un rendement que vous pourrez encore plus optimiser en investissant dans plusieurs SPCI de confiance. En opérant les bonnes décisions, annuellement, vous pourriez atteindre jusqu’à 9,1% de rendement. 

Tout cela, sans oublier que les efforts que vous aurez à fournir seront minimes. Après tout, vous, vous ne faîtes qu’investir des fonds et récolter des dividendes. Ce sont les SPCI qui se chargent de tout. 

Quelles sont les formes de placement les plus avantageuses au niveau de la fiscalité ?

Avant de faire votre choix de méthode de placement, je vous conseille tout de même de prêter attention à la fiscalité. En effet, le fait que votre argent doit être imposable peut vous faire perdre beaucoup. Alors que nous savons parfaitement bien, vous et moi, que mettre tout cet argent de côté n’a pas du tout été facile.  

Pour éviter au maximum d’être imposés, les PEA et les investissements immobiliers sont à privilégier. En effet, en investissant dans les PEA, vous n’êtes pas dans l’obligation de verser des impôts sur les plus-values obtenues après 5 ans de détention. Vous ne devrez donc payer que les prélèvements sociaux. 

Sinon, du côté de l’investissement immobilier et locatif, grâce à la loi Pinel et la loi Denormandie, il vous est possible d’obtenir une réduction d’impôts sous certaines conditions. En outre, vous pouvez également bénéficier d’un abattement de taxes si vous êtes placé en tant que LMNP ou Loueur en Meublé Non Professionnel. Ainsi, vous n’aurez pas l’obligation de payer des impôts sur vos revenus locatifs. 

Quel placement effectuer pour préparer sa retraite ? 

L’objectif même de cet article est de dénicher le meilleur placement pour préparer votre retraite. En effet, il ne faut pas oublier que ce que nous cherchons à faire, sur ce blog frugal, c’est de parvenir à l’indépendance financière. Une indépendance financière souvent synonyme de prise de retraite anticipée. 

En tout cas, de moins point de vue, pour préparer votre retraite au mieux, le choix reste le vôtre. L’essentiel est que vous sachiez avant tout peser le pour et le contre. Car pour moi, il n’y a pas de gains sans risques, mais les risques, avec de bons conseils, peuvent parfaitement être évités. 

Lisez aussi : Comment gagner plus d’argent en 2022 ?

Mes conseils pour investir correctement votre argent 

En somme, les méthodes d’investissement sont nombreuses, vous avez donc l’embarras du choix. Cependant, pour le bien être de vos épargnes, il faut que vous réussissiez à opérer un choix judicieux. 

Je vous propose donc de découvrir quelques conseils qui ont marchés pour moi et pour mon épargne. 

Conseil n° 1 : N’investissez pas dans ce que vous ne comprenez pas 

S’il y a une chose que j’ai apprise dans le monde dans les placements, c’est qu’investir à l’aveugle ne vous servira à rien. En effet, certains investisseurs ne font qu’écouter ce que disent les autres au lieu de mener leurs propres recherches : « Ce sont les placements financiers qui marchent, la crypto-monnaie rapporte beaucoup d’argent, le trading a permis à X de devenir millionnaire, etc. ».  Et cette stratégie est certainement celle qui peut vous faire perdre le plus d’argent.

L’essentiel en placement, c’est que vous soyez conscient vous-même des risques que vous prenez. Et pour y parvenir, vous devez obligatoirement en savoir un maximum sur le mode de placement de votre choix. 

Par exemple, si vous ne comprenez rien à la finance, il est hors de question pour vous de faire des placements financiers à l’aveugle. Vous devez avoir un minimum de formation avant de vous lancer. Bien sûr, vous n’avez besoin d’obtenir un diplôme sûr, juste d’un peu de bon sens. D’ailleurs, avant toute décision importante, je vous suggérerai même d’aller demander à des professionnels. De cette manière, vous pourrez apprendre à gérer vous-même votre portefeuille de patrimoine. 

Conseil n° 2 : Diversifiez au maximum vos placements 

Si vous disposez d’un bon capital de départ, le fait de diversifier au maximum vos placements est la stratégie à suivre. 

En effet, que vous soyez sûr ou non du rendement de vos placements les risques existent et restent. Si vous en avez la possibilité, il est donc préférable de ne pas tout mettre dans un seul panier et d’investir tout votre argent en bourse par exemple. Car, si jamais quelque chose cloche, tout s’écroulera et vous perdrez tout. 

Au contraire, en diversifiant vos placements, les risques de tout perdre sont minimisés. Qui plus est, avec les bons choix, cette simple méthode de diversification peut vous aider à gagner beaucoup plus que prévu. Vous n’avez donc, de ce fait, rien à perdre. 

Conseil n° 3 : Faîtes-vous accompagner si besoin 

Réussir à tout faire tout seul est un exploit, mais tout perdre tout seul est beaucoup moins plaisant. Si vous ressentez le besoin de vous faire accompagner pour prendre les bonnes décisions, faîtes-le. Il existe en effet des experts prêts à vous conseiller afin d’opérer les bons choix dans la gestion de votre argent et de votre patrimoine. Puis de vous à moi, je préfère dépenser un peu d’argent pour obtenir des conseils avisés, plutôt que de tout perdre à cause de mes propres décisions. 

Donc, si vous disposez d’une assez bonne marge pour, faîtes-vous accompagner dans vos placements. 

Conseil n° 4 : Commencez le plus tôt possible 

Je le répète souvent dans ce blog frugal, mais si vous voulez disposer d’une bonne somme le plus tôt possible, vous devez commencer le plus tôt possible.

Actuellement, vous vous dîtes sûrement que vous préférez attendre un peu avant d’investir. Que les risques seront beaucoup moins élevés à telle ou telle période, mais non ! Plus tôt vous commencerez, le mieux ça sera. En réalité, l’idéal serait même de commencer à investir quand on est jeune. Vos placements auront le temps de mûrir et vous pourrez finalement disposer d’une somme beaucoup plus importante que prévue.

D’accord, mais qu’en est-il de ceux qui sont déjà dans la quarantaine ? Eh bien pas de panique. Même s’il ne vous reste que quelques dizaines d’années pour vous constituer une coquette somme, tout reste possible. 

L’essentiel à retenir ici est, si vous vous demandez quand faut-il commencer à investir, c’est maintenant que ça se passe ! 

Conseil n°5 : Essayez d’en apprendre un peu plus sur vous 

Dans le monde de l’investissement, une solution qui marche pour les autres ne marchera pas forcément pour vous. Si vous vous basez uniquement sur les « On dit », les chances que vous regrettiez vos choix sont énormes. Voilà pourquoi, avant de choisir votre mode de placement, vous devez également apprendre à vous connaître. 

Est-ce que vous aimez prendre des risques ? Êtes-vous du genre à jouer la prudence ? Quelle somme aimeriez-vous obtenir à X période ?  Et quels sont les sacrifices que vous êtes prêts à fournir pour y parvenir ? Qu’est-ce que vous préférez le plus ? Toutes ces questions, il faudra que vous vous le posiez. Et ce, non seulement pour le bien de vos investissements, mais également pour prendre les bonnes décisions. 

Conseil n° 6 : Pensez à garder une épargne de précaution 

Même si j’ai gardé ce conseil pour la fin, il est tout de même très important à considérer. Comme je vous le disais, on ne peut pas investir de l’argent et penser naïvement que tout va marcher comme sur des roulettes. Un bon investisseur doit également savoir rester prudent. Ce qui explique pourquoi, pour ne pas risquer de tout perdre, mettre de côté une épargne de précaution est nécessaire. 

Vous n’êtes bien évidemment pas dans l’obligation de mettre en place cette épargne de précaution tout de suite. Mais avoir sur le coude une année de liquide pour survivre en cas de problème peut toujours vous servir. Et puis, si tout se passe bien, vous n’en aurez peut-être pas besoin. Ce qui vous fera un peu plus d’argent en plus. Donc, pourquoi s’en priver ?